Prévisions pour la zone euros - Problème de la Grèce

Carte horaire.
 
Avenir de l’Europe monétaire ?
La Grèce restera-t-elle dans la zone monétaire (19 pays en février 2015) ?
 
 L avenir de l europe monetaire
 
Le vote des grecs visant à mettre un terme à l’austérité, et donc à leur souffrance, semble faire souffler sur l’Europe un désir d'affranchissement.
Ce pays (Vierge), en maison IV, ayant Lilith sur sa cuspide et son maître Mercure en maison VIII en Verseau, le démontre en partie.
 
Avec Mercure conjoint au Soleil en IX, en Verseau, la Grèce est décidée à s’affranchir de l’organisation monétaire des 12 si leurs membres n’accèdent pas à sa demande; c'est à dire  l'effacement d'une partie de sa dette ou la remise (aux calendes grecques) de son remboursement.
 
Uranus, leur maître par domicile, est en Bélier, en XI les projets, les amis, en aspects favorable au Soleil (maître de III, les voisins + ou - frontaliers) et à la conjonction Jupiter-Lune (maîtres de l’Ascendant de la question, et pour Jupiter, du MC – le destin – ainsi que de la VI, le social, l’économie).
Cela signifie que des pays membres, l’appuieront et que l’inattendu viendra de l’Allemagne (Uranus en Bélier, signe de l'Allemagne).
Mars, maître d’Uranus, est en Poissons (12ème signe à partir du Verseau) en maison X sur un degré de « Catastrophe », sextile à Pluton en Capricorne en VII, alors que ce dernier est en carré avec Uranus. L’Allemagne menacera de rompre avec ces partenaires ; Mars se trouvant entre Uranus (L’inattendu, l’explosion) et Vénus (l’équilibre, sur un degré de "Liberté"). L’Angleterre, bien qu'elle ne fasse pas partie de la zone euro, sera en complet désaccord avec l’Allemagne sur la question de la continuation de la politique d’austérité. Mais celle-ci infléchira sa position (Mars en Poissons: action double ou fuyante) en fin de compte devant le front anti-austérité.
 
Le MC est sur un degré de « Pérégrination », tandis que son maître Neptune est sur un degré de « Difficultés » ; l’Ascendant sur un degré de « Déséquilibre mental ».
 
La Lune est sur un degré de « Souffrance »… La souffrance dans laquelle le peuple grec se trouve (Mercure en maison VIII, la crise), mais également souffrance des pays comme l’Espagne (Sagittaire en VI), Saturne est sur un degré « D’affliction » en Verseau , l’Italie (Lion) et en bien moindre mesure la France (Lion).
 
La fin des choses, signifiées par la IV et la VII nous donne :
 
1 – Saturne (maître de VII) entre Pluton et Lune (les astres de la fin des choses) en VI en Sagittaire : l’austérité (Saturne) est en conflit avec la croyance (Neptune) en un équilibre (Vénus) ; en sextile à Mercure, maître de IV, le soutien, avec le temps, des pays sus-visés. Le maître de Saturne étant Jupiter, ce dernier est sur un degré « D’inaptitude » en Cancer, de « Spéculation » en Sagittaire.
 
2 – Mercure (maître de IV) est conjoint au Soleil en Verseau : mouvement (Mercure) vers un idéal (Soleil maître par exaltation de la XI, les projets) d’affranchissement (Verseau) ; il est opposé à la conjonction en Lion, Jupiter -  Lune (Organisation  monétaire de la communauté). Uranus, leur maître, est sur un degré « Libertaire » en Verseau. Le Nœud Sud à 11° du Bélier, proche d’Uranus et le Nœud Nord sur la pointe de V (création, bourse) confirme la venue prochaine d’un nouvel équilibre par une redistribution des cartes en Europe.

Date de dernière mise à jour : 21/02/2015